Gazage de concentrationnaires au château de Hartheim

Auteur : Jean-Marie WINKLER
Editeur : Tirésias
Pages : 386
Langue : français
Reliure : relié
Date de parution : 2010
Disponibilité - Prix : oui - 30,00 €

L’action 14f13 en Autriche annexée

Le convoi pour Hartheim du 11 août 1941 correspond au tout premier gazage de concentrationnaires à Hartheim, dans ce que l’on désigne sous le nom de code de "14f13". Or, ce convoi, dont la liste a pu être retrouvée (et que Serge Choumoff citait déjà dans ses travaux), apparaît, sous la plume des nazis, comme constitué exclusivement de "Juifs". Les catégories
nationales ont visiblement été mises à l’arrière-plan, ce gazage étant présenté, y compris sur les documents administratifs, comme gazage de Juifs. Une consultation des registres du camp permet d’établir qu’il s’agit de Juifs hollandais, déportés à la suite des grandes rafles d’Amsterdam et de Rotterdam, mais on trouve dans ce convoi d’autres déportés classés Juifs, des Polonais surtout, dont le matricule 1 du camp de Mauthausen.
Cette liste montre, sans ambiguïté, que la logique racialerdes nazis avait pris le pas sur la logique politique ou nationale. Si les convois suivants vers la chambre à gaz d’Hartheim retrouvent une diversité nationale, avec notamment une grande majorité d’Espagnols et de Polonais, il faut garder en mémoire que, pour les nazis, d’autres critères étaient susceptibles d’interférer. Et, parmi ces critères, le fait d’être classé AZR ou Juif pouvait être déterminant, davantage encore que la simple nationalité.

Nouvelles recherches sur la comptabilité de la mort.

Préface de Yves Ternon.