Situation sanitaire : message de Daniel Simon

MESSAGE À TOUS
du président de l’Amicale de Mauthausen,

26 mars 2020, revu le 31 mars

La situation sanitaire rend impossible le grand rendez-vous, sur le sol autrichien, du 75ème anniversaire de la libération du camp de Mauthausen.

Le Bureau de l’Amicale (consulté à distance) a pris acte de la nécessité d’annuler notre voyage de mai. Par une décision prise le 31 mars, il n’y aura pas non plus de délégation française aux éventuelles commémorations, le 13 juin en Autriche et en Slovénie, sur les sites nord et sud du camp du Loibl/Ljubelj.

Au 1er avril, les autorités autrichiennes n’ont annoncé aucune décision encore concernant les commémorations de mai. Or la signification de celles-ci réside d’abord dans le grand rassemblement international des organisations de tous les pays qui portent la mémoire de Mauthausen, reflet de la réalité cosmopolite du camp et de la force du Serment prononcé le 16 mai 1945 par les détenus libérés. Les amis italiens et espagnols ont été les premiers à annoncer qu’ils ne participeraient pas. Il est quasi-certain qu’aucune délégation non-Autrichienne ne fera le déplacement. Le CIM tiendra sa réunion à distance. Il travaille par ailleurs, en lien avec le MKÖ (Mauthausen Komitee Österreich), à un rendez-vous virtuel, avec images d’archives historiques ou récentes et vidéos fournies par les délégations nationales empêchées. Mais le temps est court, les moyens requis non encore mobilisés, les vecteurs de diffusion très incertains, et il serait malvenu que les organismes autrichiens mettent sur pied un protocole à leur mesure.

La mémoire collective a besoin de rituels, inscrits dans le calendrier. Le rendez-vous de mai prochain allait voir se réaliser une importante mobilisation, autour de la délégation de l’Amicale – je pense spécialement aux cinq groupes de lycéens, qui avaient préparé avec ambition leur participation et pour lesquels il ne sera pas possible de différer l’événement. Certes, ils n’auront pas tout à fait travaillé en vain, quelque chose aura germé en eux, mais la foule de mai, la vraie fraternité qui règne sur le site de Mauthausen, ils ne les connaîtront pas.

Quant à nous, qui vivons avec regrets et tristesse la nécessité de ne pas honorer à Mauthausen le 75ème anniversaire de la libération, nous ne fétichiserons pas le chiffre : nous reporterons sur mai 2021 notre grand rendez-vous commémoratif et demandons au CIM et aux associations nationales de transférer sur mai 2021 toutes nos énergies ! On peut penser que, dans les lycées impliqués pour ce printemps, les professeurs recommenceront le travail avec une autre génération d’élèves et seront à nos côtés à Mauthausen.

Voici donc notre calendrier :

  • Le 26 avril, tous les rendez-vous de la Journée de la Déportation seront annulés.
  • Le 5 mai prochain, il est hautement improbable que notre Amicale ravive la Flamme sous l’Arc de Triomphe.
  • Le 13 juin, il n’y aura pas de délégation française sur les sites du Loibl Pass, si tant est que les commémorations soient maintenues.
  • Du 24 au 29 octobre, voyage de mémoire sur les sites autrichiens de Mauthausen.
  • Les 20-22 novembre prochain, l’Amicale tiendra son congrès à Lyon. Le Comité international de Mauthausen nous y rejoindra pour tenir sa session d’automne. Pour ce double événement, nous avons demandé à l’ONAC le label « 75ème anniversaire de la libération ». Participons nombreux à cet important rendez-vous !
  • Mai 2021 en Autriche : 76ème anniversaire de la libération de Mauthausen !

Enfin, le bulletin n°360, qui devait paraître fin avril, est supprimé.
Un numéro double, 360-361, paraîtra, si tout va bien, courant juin.

Avec l’assurance de mes sentiments très fidèles.

Daniel Simon