bulletin n°280

| OCTOBRE 1999 |

  • À la une / Éditorial : Orphelins !… Émile Valley est décédé le 8 août 1999Pierre SAINT MACARY, Roger GOUFFAULT (p. 1-2)
  • Obsèques de Joseph Hammelmann à Esch Alzette (Luxembourg), 24 juin 1999 : allocution de Serge CHOUMOFF, secrétaire général adjoint au CIM (p. 2-3)
  • La solidarité n’est pas un vain mot Jean COURCIER, Mle 62 208 (p. 3)
  • Le Kommando d’EisenerzSerge CHOUMOFF (p. 3)
  • Souvenir d’enfance concernant les cruautés commises à Mauthausen et Gusen de Reg Johann PRINZ (p. 4)
  • Une évasion de Melk, lettre de Gabriel PICORNOT (p. 5)
  • En mai 2000 à Mauthausen (p. 5)
  • Cérémonies internationales à l’occasion du 54ème anniversaire de la libération du camp de Mauthausen :
    • Extraits de l’allocution de Barbara PRAMMER, ministre de la Condition féminine (p. 6-7)
    • Extraits du discours prononcé par M. LEITHENMAYR, maire de Steyr, le 5 mai 1999 devant la stèle de la Haagerstrasse (p.7)
  • Voyage à Mauthausen du 31 mars au 3 avril 1999 des classes de 1ère du lycée Carnot de Roanne, sous la conduite de René Mangin (p. 7)
  • Pèlerinage Mauthausen – Loibl Pass, 8-15 juin 1999 Madeleine et Jean-Baptiste MATHIEU (p. 8-9)
  • Extraits des statuts de l’Amicale de Mauthausen, 22 mars 1999 : Pierre SAINT MACARY, président, René BRETON, trésorier, Jean-Marie de BAZELAIRE, secrétaire général (p. 9)
  • Un stage à l’Institut universitaire de formation des maîtres (U.I.F.M.) de Paris : Mariano Constante et la mémoire de la déportationJean-Pierre HUSSON, professeur au lycée Clémenceau de Reims (p. 10)
  • Représentation dans le département du Rhône (p. 10)
  • Roger Gouffault en Corrèze (p. 10)
  • Des livres :
    • Du côté des vainqueurs (Au crépuscule des crématoires), Jean-Claude Dumoulin, ancien de Melk et Ebensee
    • Vous qui entrez ici… (Un enfant à Auschwitz), Maurice Cling, vice-président de la FNDIRP
    • Convoi de la mort, Buchenwald-Dachau, François Bertrand, ancien de Buchenwald
    • Par la croix vers la lumière (Le Père Jacques de Jésus 1900-1945), Dominique Poirot – Ernest Vinurel (p. 11)
  • Le carnet de l’Amicale (p. 12)