« L’affaire des drapeaux », Pithiviers, 1943

Hommage aux Pithivériens de « L’affaire des drapeaux » à l’occasion de l’inauguration en ce mardi 18 juin 2019 du pupitre qui leur est dédié, disposé à l’entrée de la mairie.

le pupitre disposé à l’entrée de la mairie de Pithiviers


En accomplissement d’un souhait émis par le Souvenir français.

Nous sommes en effet réunis pour rappeler un événement qui s’est produit ici même il y a plus de 76 ans, sur ces marches qui étaient à l’époque celles de la Caisse d’Épargne. Singulièrement, malgré les années écoulées, cet épisode, qui connut une issue tragique, reste encore dans les mémoires. […]
Après la cérémonie qui eut lieu, ici même, le 3 mars 2013, à l’occasion du soixante-dixième anniversaire de l’arrestation des jeunes Pithivériens, c’est à nouveau un juste hommage que nous leur rendons aujourd’hui. Ainsi se trouve pérennisé cet événement qui a endeuillé plusieurs familles pithivériennes et qui n’a pas toujours été bien compris. Et cela a été très difficile à vivre pour les rescapés.
Non, ces garçons n’étaient pas des inconscients, il ne s’agissait pas dans leur esprit de narguer les occupants d’alors. Il faut considérer que les moments festifs qu’ils se sont accordé ont une valeur de symbole. Alors que le pays était soumis à l’ordre nazi, ces Pithivériens, qui ont payé un lourd tribut, ont accompli avant tout un acte de liberté et méritent notre reconnaissance. La Liberté est le bien le plus précieux et nous avons la chance d’être des citoyens libres, de vivre dans un pays libre ; ce que nous ne devrions jamais oublier.

► lire l’intégralité du discours de Dany Percheron, adhérente du Souvenir Français